• Devenez investisseur ! Levée de fonds en cours ici

  • Livraison OFFERTE sans minimum d'achats

  • Cosmétiques ultra-concentrés en actifs frais

Menu

0

  • Livraison le vendredi 19 avril si vous commandez avant 13h

  • 100% Frais & Naturel

  • 10 fois plus concentré en actifs frais de saison

  • Satisfait ou remboursé

Panier 0 produit

Sélectionnez votre produit offert

Fermer

Gommage douceur BIO [OFFERT]
Gommage douceur BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Baume corps Réparateur BIO [OFFERT]
Baume corps Réparateur BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Baume nourrissant multi-usages BIO [OFFERT]
Baume nourrissant multi-usages BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Je ne souhaite pas de produit offert

Fermer

Je ne souhaite pas de produit offert

Sélectionnez votre produit offert

Fermer

Gommage douceur BIO [OFFERT]
Gommage douceur BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Baume corps Réparateur BIO [OFFERT]
Baume corps Réparateur BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Baume nourrissant multi-usages BIO [OFFERT]
Baume nourrissant multi-usages BIO
Choisir ce cadeau

Gratuit

Je ne souhaite pas de produit offert

Fermer

Je ne souhaite pas de produit offert

Pour compléter vos soins

Un produit offert dès 80€ d’achat

80€ restans

Commander - 0€

Paiement sécurisé

Amazon American Express Apple Pay Cartes Bancaires Mastercard PayPal Shop Pay Visa
Cosmétique éthique, quand la green attitude prend le pouvoir !

Cosmétique éthique, quand la green attitude prend le pouvoir !

Une véritable révolution a chamboulé l’univers des cosmétiques depuis quelques années : les initiatives éthiques se multiplient et le naturel est de plus en plus plébiscité… On revient sur ce qui est davantage qu’une simple tendance !

La cosmétique éthique, de quoi s’agit-il ?

Si les questions d’ordre éthique concernent désormais une grande majorité des secteurs d’activité, la cosmétique n’y échappe évidemment pas. On parle de cosmétique éthique lorsque le processus de fabrication des produits prend en compte le respect de l’environnement, de la santé des consommateurs et de la société. La naturalité, la qualité et la provenance des ingrédients, le choix de packagings éco-conçus, le bien-être des salariés au travail… Les cosmétiques éthiques suivent une démarche de beauté responsable et durable : loin d’une démarche marketing ou d’un « coup de pub », les marques ont désormais une véritable volonté écologique pour protéger l’environnement.

La cosmétique éthique favorise l’utilisation durable des ressources

Les ressources naturelles sont essentielles au bien-être humain : nous ne pouvons pas vivre sans l’air pur que nous respirons, les plantes que nous mangeons ou l’eau que nous buvons. 

Certaines ressources, comme les arbres et les plantes, sont renouvelables : elles se régénèrent relativement rapidement. Mais d’autres, comme le cuivre et le pétrole, prennent beaucoup plus de temps à se former et sont considérés comme non renouvelables. Les marques qui se lancent dans la cosmétique éthique doivent prendre en compte les ressources naturelles limitées de la planète. C’est pourquoi elles s’intéressent de plus en plus aux ingrédients d’origine naturelle. Les produits Freedge Beauty sont composés uniquement d’ingrédients qui viennent de la nature : des nutriments issus de végétaux frais, des émulsionnants conçus à partir d’algues, du sucre fermenté comme épaississant, du radis pour la conservation…

La cosmétique éthique privilégie les ingrédients locaux

Pourquoi aller chercher des tomates en Espagne alors que l’on peut les récolter près de chez nous ? La cosmétique éthique privilégie les ingrédients locaux, c’est-à-dire à proximité du lieu de production, afin de réduire l’empreinte carbone du produit final. En bonus, cela valorise l’économie locale ! Ainsi, chez Freedge Beauty, 100% des végétaux nécessaire à la fabrication de nos soins viennent de France : l’aloe vera vient de Pouldreuzic (Finistère), le melon de Vergèze (Gard), le concombre d’Entressen (Bouches-du-Rhône)… Même l’emballage et les cartons d’expédition proviennent de fournisseurs français !

La cosmétique éthique réduit le nombre d’ingrédients 

De nombreuses marques ont réduit drastiquement la liste d’ingrédients qui compose leurs soins. La simplicité est le nouveau credo ! La réduction du nombre d’ingrédients dans une formule est bénéfique pour la peau aussi car cela diminue le risque d’interactions et d’intolérances. Mais elle est aussi positive pour l’environnement car le minimalisme permet de diminuer l’empreinte carbone liée à l’extraction des actifs, mais aussi au transport. Idem pour les routines beauté : la tendance est à la limitation du nombre de produits, comme chez Freedge Beauty où les routines se limitent à 5 produits maximum.

La cosmétique éthique a recours à la Chimie Verte

La Chimie Verte a pour objectif de concevoir et de développer des produits et des procédés chimiques permettant de réduire ou d’éliminer l’utilisation et la synthèse de substances dangereuses : elle conçoit donc des matériaux ayant un impact minimum sur l’environnement et la santé. La Chimie Verte préconise l’utilisation de ressources renouvelables et des procédés économes en énergie.

La cosmétique éthique utilise des emballages recyclables ou recyclés

Impossible de faire sans les emballages : ils permettent de protéger les produits, mais aussi de mettre en avant une identité de marque. Et pourtant, ils finissent à la poubelle et contribuent à augmenter le nombre de déchets plastiques. Aujourd’hui, les entreprises éco-responsables choisissent des matières premières qui soient recyclées ou alors recyclables. 

Côté emballage, Freedge Beauty a fait le choix du zéro-plastique : les pots et les flacons sont en verre recyclé, ils ne contiennent donc aucune substance chimique, ils sont recyclables et surtout ils sont réutilisables à l’infini. D’ailleurs, une fois le produit fini, on renvoie facilement et simplement le contenant qui sera nettoyé, puis remplis à nouveau.

La cosmétique éthique propose des recharges de produit

Les marques sont désormais nombreuses à proposer des emballages eco-rechargeables. L’emballage extérieur ne devient plus qu’un écrin qu’il convient de conserver le plus longtemps possible. Le produit est contenu dans un emballage plus léger, plus fragile, qui est rechargeable : le but est de limiter l’usage du plastique et de limiter l’impact carbone.